Home » Potager : quelles sont les meilleures plantes pour un débutant ?

Potager : quelles sont les meilleures plantes pour un débutant ?

  • par
potager débutant

Vous êtes passionnés de jardinage, mais vous avez des appréhensions ? vous n’avez pas la main verte ou peut-être avez-vous peur de vous lancer ? Nous vous livrons tous les secrets pour débuter votre potager en toute quiétude.

Avant de démarrer, déterminez les bases

Bien avant de vous lancer dans l’aménagement de votre terrasse ou balcon, prenez le temps nécessaire pour observer et vous renseigner sur les propriétés des plantes que vous pourrez entretenir facilement. Privilégiez un petit espace au départ, puis agrandissez-le avec l’expérience. Restez rationnel, car entretenir un jardin demande du temps et de la patience.
Les plantes potagères pour débutant

Une fois que vous avez mis tous les moyens à disposition, vous vous rendrez compte que c’est tellement facile de planter ! Au-delà de la satisfaction d’avoir accompli quelque chose, cela permet en plus de faire des économies et procure un réel plaisir de savourer des légumes et fruits frais tout droit sortis de son jardin. Voici les plantes pour un apprenti.

La tomate

Elle nécessite de la lumière du soleil pour arriver rapidement à maturité. Le printemps (mars à mi-mai) reste la saison adaptée pour mettre vos premiers plants en terre. Le sol doit demeurer riche en humus et doit être muni d’une palissade. C’est ce qui lui permet de se développer. Vous pouvez récolter à partir du mois de juillet.

Les semis de carotte

Plantez-en tous les 15 jours pour éviter de les cueillir tous en même temps. Ils ont besoin d’espace, d’un sol frais et sans cailloux. Lors de la pousse, cela donne une belle forme aux racines. Vous pouvez récolter de juillet à novembre.

Le haricot

Tout comme la tomate, c’est une plante grimpante qui a besoin de tuteurs à l’exception des haricots nains. Néanmoins, assurez-vous que la température du sol soit supérieure à 10 degrés sinon rien ne germera. Il arrive à maturité un mois et demi après le semi.

La salade

Elle se développe rapidement et demande aussi énormément d’eau, mais évitez d’en abuser, car cela favorise le pourrissement. Plantez de mars à juin et récoltez tout l’été. Plus facile encore, vous pouvez également acheter des plants dans les marchés ou les magasins spécialisés, les mettre en terre et les arroser.

Les courgettes

Contrairement aux courges qui demandent un peu plus de soins, la culture des courgettes restent pratiquement impossibles à manquer. Semez d’avril à juin, vous commencez à les cueillir vers septembre.

Pour cela, mettez les grains à 2 cm de profondeur et à intervalle de 80 cm. Arrosez abondamment vers la racine tout en évitant le feuillage, car des maladies comme l’oïdium viendront ravager vos récoltes.

Les radis

Rappelez-vous d’échelonner les semis tous les 15 jours de mai à août. Le radis rose croît rapidement. Ils aiment principalement les sols humides et sableux. N’oubliez donc pas d’arroser régulièrement jusqu’à l’obtention de la taille souhaitée.

Les pommes de terre

Elles requièrent un peu plus d’espace. Creusez un sillon d’une profondeur de 15 cm ce qui les aide à mieux se développer. Semez entre mars et avril et n’oubliez pas de les butter au fur et à mesure.

Le feuillage jaune signifie que les tubercules sont arrivés à maturité. Déterrez et séchez quelques heures au soleil avant de les conserver dans un endroit frais et sec.

Les plantes aromatiques

Vous pouvez planter du citron, du basilic, de la lavande ou de la citronnelle. En plus d’assaisonner vos plats, elles possèdent un effet répulsif naturel contre certains insectes nuisibles tels que les moustiques, les mouches, les puces ou les mites. Pensez-y dans votre culture maraîchère.

Les bons outils pour commencer

Il est important de bien s’outiller lorsqu’on doit s’occuper d’une parcelle de terre. En effet, si vous possédez un grand jardin, vous aurez besoin de gants de protection, d’un arrosoir ou d’un tuyau d’arrosage, d’une bêche, d’un sécateur, d’une griffe, d’engrais ou du compost.

En revanche, si vous cultivez sur un balcon ou un talus, il vous faut des gants, des pots, des gravillons pour filtrer les eaux, un mini arrosoir, un plantoir, un sécateur et un feutre de drainage.
Les bonnes habitudes à adopter dans son potager

Cultiver selon la saison n’est pas très important lorsqu’on commence. En effet, un carré de terre ou un pot dans sa cuisine est tout ce dont vous avez besoin pour vous tester. Certains fruits et légumes poussent en fonction de la saison tandis que pour d’autres, c’est toute l’année. Assurez-vous juste de les placer à proximité des fenêtres et du soleil.

Arrosez avec très peu d’eau au risque de les noyer. L’abondance d’arrosage nuit gravement à leur croissance.

Certaines plantes peuvent être plantées sur la même parcelle, sans que les unes gênent les autres. Vous pouvez par exemple associer les haricots avec les radis ou les oignons avec la betterave.

Surtout, pensez à bien espacer les cultures pour une bonne pousse, d’environ 30 cm en moyenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *